Rechercher

Le Chef de l’État, a échangé avec les associations des Professeurs de l'UNIKIN et UPN.


Le Président de la République, Monsieur Félix Tshisekedi Tshilombo a reçu ce dimanche les délégués de l’Association des Professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN) et les représentants de l’Association des Professeurs de l’Université Pédagogique de Kinshasa (APUPN). Ils ont échangé sur la grève enclenchée par les professeurs. Félix Tshisekedi a dit aux enseignants qu’il fera tout ce qui est à son pourvoir pour éviter que cette année soit considérée comme une année blanche. 



Les délégués de l’UPN ont insisté sur l'amélioration de conditions sociales des professeurs, l'achèvement de certains bâtiments toujours en chantiers sur le site universitaire. Il y a aussi la situation du trop perçu sur la vente des véhicules de professeurs. A cela s’ajoute le manque à gagner de 2018-2019.  Félix Tshisekedi a promis également de se rendre sur place. 


Parmi les revendications des professeurs de l’UNIKIN, il y a aussi la cessation de la retenue de l’IPR sur une "rémunération insignifiante et difficilement acquise". Ils exigent aussi l’amélioration des conditions de vie et du travail du personnel académique, scientifique, administratif, technique et ouvrier. Ils demandent aussi que le salaire soit amélioré (au moins 5 000 USD pour un professeur associé) en respectant la tension salariale pour les autres catégories.


Le Chef de l'Etat promis d'apporter une suite favorable aux doléances des professeurs.


Il a fait remarquer à ses interlocuteurs que malgré les difficultés  liées aux conditions  de travail des formateurs, tout doit être mis en œuvre afin d'éviter une année académique blanche.

0 commentaire